L’inspection de votre maison

Il est primordial d’examiner périodiquement votre propriété sous toutes ses facettes et d’entretenir ses éléments pour en prévenir ou en arrêter la détérioration.

Il n’est pas obligatoire d’être un professionnel pour effectuer une inspection sommaire d’une maison. Le problème est que souvent les gens n’examinent pas leur maison. Pourtant, quelques minutes suffisent pour découvrir les petites choses à corriger avant qu’elles ne deviennent de gros problèmes. Dans le doute, il sera toujours temps de faire appel à des firmes spécialisées en inspection de bâtiment.

Les principaux éléments à considérer sont la toiture (membrane et tôlerie), l’enveloppe (les murs), les ouvertures (portes et fenêtres), les saillies (boiseries et métaux ouvrés) et la structure. Notre description sera sommaire et soulignera les problèmes les plus courants rencontrés sur les bâtiments traditionnels. Bien sûr, la prudence est de mise et on vous invite à ne pas vous aventurer dans le monde des échelles si vous n’avez pas d’atomes crochus avec l’exercice.

La toiture

Pour les toits plats, les plus fréquents, il faudra principalement vérifier l’état de la membrane et celui des tôleries : A surfaces de membrane goudronnée dégarnies de pierres, ou même avec du papier apparent, présence de boursouflures, déchirures possibles au pourtour des tôleries, des évents ou du drain, les pieds des supports électriques, le lanterneau et son pourtour, vérification de la tôlerie à la recherche de rouille, ainsi que des joints non calfeutrés. Regardez la corniche pour vérifier la tôle, les joints soudés, les différentes parties des décorations de ferblanterie, l’état général de la peinture. Si vous notez des faiblesses concernant certains de ces points, il serait prudent de contacter une firme spécialisée en toiture ou en ferblanterie.

L’enveloppe

De façon générale, les façades résidentielles sont composées de pierre calcaire ou de brique d’argile. Le principe de l’enveloppe est de protéger de la pluie et du vent. C’est souvent la qualité des joints de mortier qui est la cause des problèmes d’enveloppe d’un bâtiment.

En faisant une analyse visuelle de vos façades, vous serez surtout attentif aux briques ou pierres manquantes, éclatées par le gel ou fissurées, à l’état des joints qui peuvent s’être évidés par endroits ou disloqués en « escalier ». B Y a-t-il des surfaces particulières (sous les fenêtres, par exemple) où les joints sont plus abîmés ? Y a-t-il des boursouflures dans la surface (souvent dans la partie supérieure) ? Si vous êtes face à l’un de ces cas, vous devriez contacter un maçon spécialisé en rénovation pour analyser plus en détail votre façade.

Les ouvertures

Il s’agit ici des éléments les plus fragiles de votre façade (de son enveloppe). Souvent fabriquées en bois, les portes et fenêtres nécessitent un entretien rigoureux et assidu. Comme elles servent également à protéger votre intérieur de la pluie et du vent, il faut vérifier leur étanchéité. Les infiltrations d’eau peuvent causer de lourds dégâts à la structure ou aux finis intérieurs et les courants d’air sont coûteux en chauffage. Les portes et les fenêtres doivent bouger facilement et complètement, sans coincer, et ne pas laisser place aux infiltrations au pourtour. Le cadre ou la porte sont-ils gauchis? Les pièces de bois sont elles saines, solides et bien assemblées? Y en a-t-il à remplacer? Est-ce le temps de repeindre?

Toujours garder à l’esprit qu’il est moins coûteux de réparer quelques fenêtres ou portes que de remplacer toutes les ouvertures. On peut toujours corriger par l’ajout de coupe-froid. Inspectez en tentant d’évaluer le pourcentage des parties nécessitant une intervention.

Les saillies

On parle ici des balcons et escaliers, ainsi que du décor architectural composé par les colonnes de bois et les métaux ouvrés des balustrades et garde-corps. Ces éléments aussi sont très exposés aux intempéries et il faut leur assurer un bon entretien (peinture). C

Vérifiez le bois à la recherche de zones pourries, lesquelles devront impérativement être remplacées pour stopper le processus de carie : planches du balcon, marches, fascias et dessous de balcon. Examinez avec soin toutes les parties en métal : barrotins, rampes, supports d’escalier, etc., pour dépister la présence de rouille. La dégradation du bois et du métal doit être notée rapidement et corrigée sans délai. C’est le but d’une inspection périodique rigoureuse (printemps et automne). Référez-vous au texte sur la peinture. C’est le secret pour conserver les saillies en bon état.

La structure

Outre l’analyse visuelle sommaire de la façade qui peut indiquer, par la présence de fissures, des faiblesses de la structure, une visite au sous-sol ou au vide sanitaire s’impose pour en vérifier l’état. Il faut distinguer la structure des murs extérieurs et des fondations (affaissement) de la structure intérieure composée du mur porteur et des solives. Si des fissures importantes sont présentes dans la maçonnerie ou le mur de fondation, il faudra communiquer avec un spécialiste, de même si vous notez de mauvais appuis sous le mur porteur ou si les poutres qui se joignent à la fondation montrent des signes de pourriture ou sont fendues.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à dresser la liste des choses à faire et à établir des priorités…