Maçonnerie / restauration et pose

La maçonnerie d’une façade agit comme une enveloppe pour le bâtiment et peut aussi, dans certains cas, jouer un rôle structural. Des fondations au couronnement, de brique ou de pierre, la maçonnerie incorpore parfois des détails de taille ou d’assemblage décoratifs.

La brique d’argile, naturelle ou vernissée, est le matériau de construction le plus fréquent des maisons de Montréal, et son usage plus répandu à partir du 19e siècle coïncide à la fois avec un boom de développement de la ville et avec le début de sa production industrielle. On rencontre aussi assez fréquemment la pierre calcaire, surnommée « pierre grise », dans l’architecture montréalaise, notamment au niveau des fondations ou dans les détails ornementaux, mais elle fait parfois place à différents types de grès et de granit. À partir des années 1920, le béton remplace la pierre pour la construction des fondations et sert aussi à la confection d’éléments structuraux et décoratifs en façade : allèges, linteaux, pilastres, médaillons, par exemple. Le mortier qui sert à assembler et à maintenir la maçonnerie en place remplit lui aussi une fonction importante. Son effritement ou son absence pourrait occasionner des infiltrations d’eau à l’intérieur du mur, et il faut donc s’assurer qu’il soit maintenu en bon état.

Restaure-Action inc.

Artes Métiers d’art du bâtiment

Maçonnerie BriquExpert Inc.

Maçonnerie Gratton

APB Maçonnerie inc.

Britek Restauration inc.

Alex Maçonnerie inc.