Remplacement de fenêtres

Ne brûlez pas les étapes et assurez-vous de faire un bon investissement !

Vous n’avez plus le choix : les fenêtres de la maison ont fait leur temps, elles doivent être remplacées. Votre plan : vous informer et entreprendre la tournée des marchands spécialisés pour comparer produits et prix. Erreur !

À ce stade, la première chose à faire est de contacter votre municipalité. Autrement, vous pourriez bien vous en mordre les doigts. En effet, les caractéristiques architecturales d’un bâtiment ou d’un quartier peuvent imposer certaines contraintes visant à préserver le patrimoine urbain.

Ce n’est pas tout ! La fenestration d’une habitation est encadrée par certaines dispositions du Code civil du Québec et des normes du Code de construction du Québec. Par exemple, il pourrait s’avérer impossible d’agrandir, d’ajouter ou d’éliminer une ouverture (porte ou fenêtre) existante. De même, l’installation d’une nouvelle fenêtre offrant une portion ouvrante réduite comparativement à l’originale pourrait être refusée pour insuffisance de ventilation.

Il sera certainement moins ennuyeux et surtout moins coûteux de l’apprendre avant la commande des fenêtres ou le début des travaux.

Un choix judicieux

Cet aspect réglé, il s’agira ensuite d’établir le budget disponible et de définir les caractéristiques souhaitées pour les nouvelles fenêtres, particulièrement en ce qui concerne leur mode de fonctionnement, leur matériau, leurs composantes architecturales et leurs exigences d’entretien.

L’installation de fenêtres performantes est peut-être coûteuse, mais elle arrive en tête de liste des rénovations éconergétiques les plus rentables. D’ailleurs, selon les résultats de la dernière enquête RENOVA de l’Institut canadien des évaluateurs, c’est environ 60 % de l’argent consenti à l’amélioration de l’efficacité énergétique qu’un propriétaire peut de nos jours espérer récupérer à la revente d’une maison. Il s’agit bien sûr d’une moyenne, les marges de rentabilité pouvant différer selon la localisation de la propriété et la qualité des travaux (matériaux, exécution professionnelle, etc.).

CAAcaaquebec.com/habitation