Priorité aux fondations!

Les fondations sont l’assise de votre maison. Une fondation mal en point entraîne inévitablement des faiblesses ailleurs dans le bâtiment. Finis intérieurs qui se détériorent ou, pire, murs de maçonnerie qui menacent de s’effondrer, il est impératif d’intervenir tôt pour corriger la situation.

Les problèmes

Dans les maisons anciennes, les fondations sont habituellement en moellons de pierre liés par du mortierMélange de chaux ou de ciment et de sable additionné d’eau pour lier des éléments de maçonnerie. de chaux. Dans les plus récentes, elles sont en béton.

Le problème le plus fréquent avec les fondations concerne le tassement différentiel du sol porteur. Ce tassement est souvent dû à la nature du sol. Par exemple, un sol argileux soumis à un épisode de sécheresse perdra beaucoup de son eau au profit des arbres. Malheureusement, cette eau perdue ne sera jamais reprise par l’argile et il s’ensuivra un léger affaissement du sol. C’est la répétition de ces épisodes qui finit par causer un retrait de plus en plus important et l’apparition de fissures dans le mur de fondation supportant le plus de poids. Attention, ce n’est pas une raison pour abattre les arbres qui se trouvent sur votre terrain ! Il suffit de les arroser.

Les effets

Ces fissures permettront des infiltrations d’eau et les affaissements de la fondation se traduiront par des dislocations dans le revêtement de maçonnerie : les fameux escaliers que l’on voit parfois dans les murs de brique.

Les infiltrations d’eau pourront causer la pourriture des éléments de bois de la structure ou l’apparition de moisissures dans le sous-sol ou le vide sanitaire. Les effets d’un affaissement partiel du mur de fondation sont plus dramatiques, surtout si le mouvement semble se poursuivre. C’est alors l’intégrité même du revêtement de maçonnerie qui est menacée. Si votre mur de fondation présente une fissure surmontée d’un « escalier » dans les jointsDispositif ou produit liant destiné à rendre étanche une surface composée de plusieurs éléments (revêtement de briques). du revêtement de maçonnerie, la situation nécessite une attention immédiate et probablement le recours à un spécialiste.

Les solutions

Pour les fissures causant des infiltrations, le remède consiste généralement à les colmater avec des ciments spécialisés, à refaire l’étanchéité de la surface du mur et à s’assurer que le sol possède une pente éloignant les eaux de ruissellement du mur.

Pour les tassements différentiels « actifs », les travaux de correction sont plus complexes. Le moyen le plus courant consiste à installer des pieux métalliques pour supporter le mur de fondation et sa charge. Sur chacun, on pose ensuite une semelle, placée sous la base du mur ou sous les pierres à supporter, et on scelle le tout avec du béton, qui fera office de nouvelle assise. Il ne s’agit pas de relever la maison, mais simplement d’arrêter l’enfoncement.

Ces travaux deviennent obligatoires lorsqu’on note que les revêtements intérieurs commencent à craquer dans le coin des pièces et que le revêtement de maçonnerie présente des fissures qui empirent avec le temps.