Arthur Plumpton

Maison de Régime Français à l’Ile d’Orléans

Au 17e et 18e siècles la maison vernaculaire française (surtout de Normandie à l’Île d’Orléans) de forme simple avec asymétrie de placement des ouvertures, fut adaptée et agrandie selon les besoins des habitants. Ils utilisaient des matériaux locaux, y compris des pierres des champs.